J6 : White Domes / The Notch / The Windlass

Bilan5 Août 2018

j6

5h, le réveil sonne. Après les 2 nuits sous la tente, ce sommeil fût bien réparateur et nous sommes sur le pied de guerre : nous avons en effet décidé de monter aux White Domes. Ce lieu était en option car il faut dire que je m’y suis déjà rendue 3 fois :

Bien que ce lieu soit mon favori de tout l’Ouest, il faut quand même se taper la montée de Water Canyon qui n’est pas de tout repos. Mais ce qui me motive est le fait que cette fois-ci, nous allons enfin voir ce qui se cache au-delà des dômes : Blacks Rocks, The Notch et The Windlass.

Nous quittons notre BNB sous les premières lueurs du jour et alors que nous parcourons les 40min de route qui nous séparent du trailhead, je discute avec ma sœur qui se trouve à Bali. Ils ont subi un important tremblement de terre (il y a eu beaucoup de morts) et ont été évacués dans les terres… Pas rassurant tout ça ! 20180805_065423Ici, le soleil nous fait cadeau d’un super lever sur les Canaan Mountains et il n’y a personne sur le parking, désormais bien défini et bétonné, lorsque nous nous garons. Il fait déjà bien chaud et même si au départ nous devions dormir au sommet, la chaleur nous fait renoncée et nous ferons donc l’aller-retour dans la journée.

7h30 : c’est parti !

Au bout de 30min, nous atteignons Water Canyon. Nous contournons la cascade qui me semble beaucoup plus garnie qu’en Avril. Et c’est parti pour la grimpette…20180805_080251Même si cela fait 4 fois que je me coltine cette montée, aujourd’hui le chemin ne me semble pas le même : à cause des dernières pluies, le micro passage s’est éboulé à plusieurs endroits et la végétation rend parfois le trail méconnaissable. J’arrive tout de même à m’orienter grâce à des repères visuels que j’ai placé dans ma mémoire lors des autres randos à cet endroit.

Je pense pourtant que d’ici quelques années : la montée par ici ne sera plus faisable.20180805_081257

Nous arrivons au sommet assez rapidement au final (en 1h). On savoure le soleil qui illumine les Canaan Mountains…20180805_085024P1040200P1040206

Je décide de trouver un autre chemin pour descendre dans le wash que celui emprunté précédemment. On reste au max sur les hauteurs, à l’ombre et nous descendons progressivement, jusqu’à tomber sur un gros cairn qui marque l’entrée dans le wash.P1040209

Le reste est assez facile et c’est d’un bon pas que nous entamons la montée finale. Contrairement à Avril dernier, nous choisissons de monter par le chemin emprunté un an plus tôt avec Eric, qui est plus progressif. P1040213P1040216P1040217P1040219Et les voilà… P1040227Toujours aussi beaux, majestueux, impressionnants… On les contourne par la gauche pour s’approcher. P1040238P1040240P1040239

Je laisse un peu Cyril découvrir l’endroit pendant que je grimpe sur ce que j’appelle « mon fauteuil de cinéma » : un endroit parfait au dessus d’un des dômes pour s’asseoir et contempler sans un mot… (1ère photo, avec Zion derrière moi) 20180805_100944P1040247P1040251P1040258Je reprends encore et encore des photos, car il est vrai que je suis tout de même ravie d’être à nouveau ici et j’en profite pour faire un petit facetime avec mes compagnons de route de 2018. Oui oui, il y a du réseau là haut ! P1040243P1040244P1040246Il s’agit maintenant de rejoindre un endroit un peu plus loin, où des Black Rocks parsèment le slickrock. J’ai mon GPS avec le tracé en main, mais j’ai aussi beaucoup étudié le chemin sur GoogleEarth. Ici, il n’y a personne et il n’y a pas de cairn. Il ne s’agit donc pas de se perdre. On emprunte une piste en sable et nous sommes au bout de 20min au lieu recherché. C’est assez impressionnant toutes ces grosses pierres noires un peu partout…P1040261P1040264On continue. Pas d’ombre. Ca commence à taper fort fort. Ici, tout se ressemble et tout est différent. Des hoodoos de toutes sortes, des couleurs hallucinantes et… des traces toutes fraîches de lion des montagnes… La pression monte d’un cran… Surtout que 2min avant, je demandais à Cyril quelle était la probabilité de tomber sur une tanière. En effet, je sais qu’il y en a par ici, et nous en avons d’ailleurs entendu un en Avril dernier. Mais en groupe de 7, la sensation n’est pas la même qu’en duo…

NOTE : UN MOUNTAIN LION SE CACHE PEUT ETRE PARMI TOUTES LES PHOTOS A SUIVRE. SI VOUS LE VOYEZ, FAITES-MOI SIGNE !P1040268P1040269P104027020180805_121947On continue et nous arrivons à des potholes (trous d’eau) bien remplis. L’endroit idéal si tu es un lion des montagnes et que tu veux boire !! Face à nous : The Notch. Un immense trou dans la falaise qui donne une vue imprenable sur l’Arizona. Au loin, le Grand Canyon mais avec les fumées venant de Californie, nous ne distinguons rien. On s’assoit ici et nous avons même froid à cause du vent qui s’engouffre dans la faille. P1040272

Une pomme, une barre de céréale et j’ai un gros coup de barre. J’ai même envie de faire demi-tour. C’est bien la première fois que ce genre de chose m’arrive. Pourtant, nous sommes si proches du dernier point de passage que j’attend depuis si longtemps…

C’est marrant, lorsque j’écris ces mots, j’arrive à me revoir au milieu de nul part et je n’arrive toujours pas à comprendre ce qu’il s’est passé… Je crois que le fait de se savoir à + de 4h de marche de toute civilisation, sous + de 40 degrés, m’a mis un coup de pression. L’impression constante de ne pas avoir pris assez d’eau (alors qu’on en avait pas mal) et la peur de se perdre à nouveau ici (Comme ce hoodoo perdu au milieu des herbes).P1040271

Mais Cyril réussit à me rebooster et nous arrivons enfin à The Windlass. Un treuil qui servait à apporter du bois dans la vallée, avec un système de câble qui pend toujours dans le vide. Il est encore en super état et vraiment très gros !P1040279P1040281Ici aussi, la vue est majestueuse. P1040283P1040287

Par contre, comme à The Notch, avec les rafales de vent, il ne s’agit pas de s’approcher du bord. La chute est fatale !! On contourne pour avoir une vue plus dégagée. C’est quand même bien haut, même si le point le plus élevé se trouve un peu plus loin. Mais nous sommes raisonnables et renonçons à y aller. P1040303Ca y est, enfin : mon défi est réalisé au bout de 4h15 de marche. Bizarrement, le moral est revenu au beau fixe et c’est d’un bon pas que nous prenons le chemin du retour.P1040291Mais la sensation d’être suivie ne nous quitte pas. Et malgré nous, nous regardons à droite à gauche sans arrêt. Soudain, Cyril se stoppe net. Il a entendu un grognement, et nous sommes à peine à quelques pas de l’endroit où nous avions vu les traces de pattes… On est figé. On regarde partout. On écoute. P1040266

Et là, Cyril me tire par le bras en me disant : « Il est là ». (Rolala, rien que de l’écrire, j’ai la chaire de poule). Je le vois sortir son canif du sac et il marche très vite. Il a vu le lion passé à une trentaine de mètres de nous et l’entendre dire cela me fait battre le cœur à 1000 à l’heure. Autant j’avais toujours rêvé d’en voir un, autant savoir qu’il est à quelques mètres de nous rend la chose beaucoup moins sympa.

Réflexe un peu bête de ma part : j’envoie un message à Philippe pour le lui dire. Comme si ses mots allaient me rassurer. Pourtant, j’ai peur. On applique les choses apprises à mettre en pratique face à ce bestiau. On parle fort sans crier, on se grandit, on ne court pas et on essaye de ne pas être dos à lui. On marche quasi dos à dos au final. Mais à une allure de dingue. On s’attend à le voir surgir à tout instant devant nous car on le sait : même si on ne le voit pas, lui il nous voit. P1040265On arrive au final aux dômes où 3 nanas font bronzette en maillot de bain. La pression retombe. On souffle et on reparle sans cesse de l’expérience que l’on vient de vivre. Et au final, on est rassuré de ne pas dormir ici ce soir. Même si les Mountain Lion ne sont pas censés attaquer les humains, ben c’est quand même gros et l’instinct de survie fait surface. On reste ici encore quelques instants, histoire de se poser un instant (et refaire des photos hihi).P1040320P1040242P1040241Pour le retour, on prend la descente rapide : c’est à dire tout droit, toujours tout droit. C’est raide mais ça vite ! Et le panorama est aussi très sympa !20180805_13034520180805_130352Le retour se fait finalement assez vite. Il faut tout de même être bien prudent dans la descente de Water, ça glisse pas mal ! Le soleil illumine tout le canyon. Il fait chaud, chaud, chaud !!20180805_13571920180805_141154

P1040329Une fois en bas, nous sommes surpris du monde que nous trouvons dans Water Canyon et tout le long de la rivière. On savoure quand même les derniers instants de marche. On passe à côté de « Water Canyon Arch », un autre défi pour plus tard car j’ai vu qu’il était possible d’aller au-dessus !P1040337P1040334 On croise même un groupe de 30 jeunes !!! Les 2 parkings sont blindés, mais nous : on est lessivé mais heureux. Quasi 18km parcourus sur un peu moins de 8h environ avec les pauses. Une bien belle randonnée qui nous aura donné son lot de surprise !!

16h : Pour ce soir, nous n’avons pas de logement et nous pouvons donc aller où nous voulons ! Depuis quelques jours, une idée nous trotte dans la tête : celle d’aller à Great Basin NP dans le Nevada. On ne connaît pas et on a envie de changer un peu de décor. Nous prenons donc la route pour Cedar City afin de faire une pause au Starbucks, mettre le plein et trouver un hôtel pour la nuit. Notre dévolu se jettera sur un hôtel à Milford,  pas cher (6.77€ car j’ai une nuit gratuite à utiliser sur hôtels.com, on ne paye donc que les taxes) et sur la route pour Great Basin NP. Mais avant de reprendre la route, on se fait une pause Walmart… qui va durer 2h ! Ben oui : j’adore traîner dans cette caverne d’Ali Baba.

On emprunte ensuite la 130 où nous sommes seuls pendant des kilomètres. Je ne résiste pas à faire une pause photo où comme d’hab : je suis prise en flagrant délit ! 20180805_184508P1040342La petite ville de Milford est sympa avec pas mal de bâtiments abandonnés et un train restauré. Ici, pas de bus ou de magasins : c’est désert !

L’hôtel Travelodge se situe à la frontière de la ville et un diner sert aussi de Front Desk pour l’hôtel. Celui-ci est super, le lit immense et la chambre propre. On prend à manger à emporter car ce soir on est lessivé et on a envie de se prendre une douche du feu de dieu. Le repas, pas terrible par contre. P1040382P1040357On ne résiste pas à aller voir le coucher de soleil sur le route. Une journée bien remplie, comme on les aime et qui nous conduit vers de nouveaux lieux imprévus… C’est ça aussi, la magie de l’Ouest !P104036220180805_202336P1040376 (3)

A suivre….20180805_10034520180805_100914

Retour à la page d’accueil du sitecropped-logo-sticker1.jpg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s